volet de piscine immergé : Lames polycarbonates
18 09 2021

Ne laissez pas votre piscine prendre froid

Chaque année, quand l’hiver arrive, il y a déjà quelques semaines que plus personne n’utilise la piscine. Les gants et les bonnets ont remplacé les maillots de bain. Or, le bassin, lui, est toujours plein et si personne n’en profite plus, que faire de l’eau dans laquelle on a barboté tout l’été et jusqu’à l’arrivée de l’automne ? Tous les ans, la même question revient. Pourtant on ne va pas vider son bassin à cette époque-là chaque année, ce ne serait ni logique, ni économique, ni écologique. Ce qu’il faut c’est prendre des mesures pour commencer à hiverner : préparer la piscine, son contenu et son installation pour qu’ils passent sans soucis la saison la plus froide de l’année.

L’hivernage de la piscine : les principes de base

Que l’on possède une piscine bois ou PVC, une piscine hors sol ou enterrée, de grand format ou toute petite, ronde ou rectangulaire, et que le revêtement soit en liner, en béton ou en polyester, on doit absolument procéder à l’hivernage dès que les températures passent sous la barre des 12°C. Il est question de protéger son bassin et de faire en sorte que l’eau soit préservée au maximum jusqu’au moment où l’on ouvrira à nouveau sa piscine aux baigneurs. En matière d’hivernage, il y a deux grandes écoles :

  • l’hivernage passif
  • l’hivernage actif

Pourquoi couvrir sa piscine en hiver ?

Avant d’aborder les principes fondamentaux de l’hivernage de la piscine, il est important de comprendre un point essentiel : les raisons pour lesquelles une piscine devrait toujours être recouverte d’une “bâche hiver” ou couverture d’hivernage. Il y a en effet plusieurs facteurs :

  1. la pollution de l’eau de la piscine par tout ce qui peut être charrié par le vent et les eaux pluviales : végétaux (feuilles, herbes, brindilles…), poussières, sans compter les insectes
  2. le développement d’algues vertes sur les parois du bassin et dans l’eau
  3. la prolifération de bactéries diverses qui trouvent dans l’eau un lieu propice
  4. la préservation de tout le système de filtration et de pompage, des skimmers aux filtres en passant par les pompes et les conduits
  5. la protection du bassin et de son revêtement

Même si la température de votre piscine va se réduire au fil des semaines, cela n’empêche pas que différents organismes puissent s’y développer.

L’hivernage actif d’une piscine

L’hiver, notre organisme s’adapte aux baisses de température et, plus globalement dans la nature, tout fonctionne au ralenti. C’est ce principe qui est à la base de ce que l’on nomme l’hivernage actif : il s’agit de laisser la piscine en activité, mais au ralenti.

Comment préparer l’hivernage de la piscine ?

Cela se fait en plusieurs étapes, mais avant tout, il convient de préparer sa piscine au déshivernage :

  1.  effectuer un nettoyage complet du bassin : fond, parois et ligne d’eau (pour cela, vous pouvez vous faciliter la tâche en mettant votre robot de piscine électrique à l’eau)
  2. vérifier que le pH a bien une valeur comprise entre 7 et 7.4, sinon il faut procéder à un ajustement
  3. faire un traitement chlore choc qui élimine pour de bon toutes les bactéries contenues dans l’eau et laisser le système de filtration fonctionner normalement durant 24h

Que faire pour l’hivernage actif ?

La piscine est maintenant prête. Il est temps d’initier son déshivernage actif. Là il est recommandé de faire différentes actions, pour que le système continuer de tourner, mais à rythme plus lent :

  • on arrête tout ce qui fonctionne automatiquement, comme la régulation du pH ou encore l’électrolyseur, le cas échéant
  • on nettoie et on détartre les filtres de la piscine, pour qu’aucune impureté n’y reste : si la piscine est dotée d’un filtre à sable, c’est le moment de pratiquer le contrelavage ou backwash
  • on règle la filtration en fonction de la température, à raison d’une heure pour trois degrés Celsius : par exemple, il convient de le laisser fonctionner durant 4 heures quand l’eau est à 12°C, etc.

Pourquoi mettre une bâche sur une piscine ?

Ensuite, on peut placer une bâche d’hivernage sur la piscine. Si rien n’y oblige, cela est pourtant vivement conseillé, comme nous l’avons vu plus haut. Idéalement, la piscine est déjà équipée d’une couverture piscine (en rapport avec la loi “Sécurité piscine”) mais en fonction des choix que l’on fait, on peut aussi avoir opté pour une simple bâche piscine. Attention, dans ce cas, à avoir muni son installation d’au moins un autre dispositif de sécurité normalisé : une barrière, une alarme ou un abri.

L’hivernage passif de la piscine

Dans les régions métropolitaines où l’hiver est particulièrement rude, il gèle souvent l’hiver. Là, les professionnels de la piscine conseillent plutôt de procéder à un hivernage passif de la piscine. Il s’agit de mettre tout le système en arrêt, pour éviter que l’eau gelée n’abîme les installations.

De quelle manière préparer l’hivernage passif ?

Pour que le bassin comme l’eau de la piscine soient tous deux prêts, en amont d’un hivernage passif, il est conseillé de suivre les mêmes étapes que celles qui sont listées ci-dessus pour l’hivernage actif :

  • nettoyage intégral du bassin (si ce n’est pas fait encore, c’est le moment de vous offrir un robot de piscine électrique, qui nettoiera aussi bien le fond du bassin que ses quatre parois, sans oublier la ligne d’eau sur tout le pourtour)
  • vérification et, si besoin, ajustement du pH, qui doit là aussi être compris entre 7 et 7.4
  • chloration choc avec filtrage actif durant vingt-quatre heures

Comment procéder à l’hivernage passif ensuite ?

Ensuite c’est sur le niveau d’eau qu’il va falloir agir : via la buse de fond, on réduit la quantité d’eau du bassin, de manière à ce que son niveau se situe 5 à 10 centimètres en dessous des buses de refoulement. Ensuite on place dans l’eau un liquide spécifique pour l’hivernage, que l’on peut se procurer chez son pisciniste.

Puis il est nécessaire de vidanger tout le système de pompage et de filtration de l’eau. Ainsi, en cas de gel, il ne subira pas les conséquences de la dilatation de l’eau. C’est ce que l’on fait sur certaines installations de chauffage, dans les maisons. Une fois cela fait, il est question de nettoyer et de détartrer toute l’installation, en vue d’une remise en eau dans les meilleures conditions à la fin de l’hivernage.

Enfin il est très important de visser des bouteilles Gizzmo dans les skimmers, d’obturer les buses de refoulement, ainsi que la prise balai.

Est-il nécessaire d’employer une bache hivernage piscine ?

Utiliser une couverture ou bien une bache d’hivernage de piscine est recommandé. Comme nous l’avons vu, il s’agit de maximiser la protection de l’eau, qui va rester dans le bassin tout l’hiver, mais aussi la piscine elle-même. Plus on la protège, plus longue sera sa durée de vie et moins on aura de travaux de rénovation à y pratiquer comme un remplacement de liner, un nouvel enduit ou une nouvelle peinture sur le béton.

Vaut-il mieux utiliser une bâche hivernage piscine ou bien un volet roulant ?

Sur le marché des couvertures pour les piscines, on trouve différents produits. S’ils ont tous l’avantage d’offrir la possibilité de recouvrir son bassin à tout moment de l’année, ils n’ont pas forcément tous la même utilité. Entre une couverture de piscine immergée et une simple bâche de protection, il y a une grande différence.

La bâche d’hivernage pour piscine

Il existe différentes sortes de bâches, dont la bâche d’hivernage de piscines que l’on utilise spécifiquement pour protéger le bassin durant les mois où personne n’utilise la piscine. Il s’agit en réalité d’une catégorie assez vaste de produits, qui recouvre aussi bien :

  • les bâches à bulles, que l’on pose sur n’importe quel bassin pour éviter que les saletés n’y tombe et pour préserver la température de l’eau (c’est l’utilité des bulles d’air contenues à l’intérieur de la bâche en polyéthylène) ; pratiques, elles se placent et s’enlèvent facilement, ce qui permet de l’utiliser les soirs d’été pour la retirer le matin afin de laisser libre l’accès à l’eau
  • les bâches à barres qui sont PVC et qui, comme leur nom l’indique, sont renforcées par des barres en métal ; plus solides, elles sont néanmoins moins faciles à manipuler, parce qu’il faut les dérouler et les enrouler, sans compter qu’elles présentent l’inconvénient de couvrir une partie du bassin quand elles sont enroulées

Les couvertures de piscine ou volets roulants

Le must en matière de couverture des piscines, c’est indéniablement le volet roulant. Pourquoi ? Parce qu’il offre de nombreux avantages à ses utilisateurs :

  • automatique, il se déroule seul, en suivant les rebords du bassin, qui lui permettent de recouvrir l’ensemble ; il suffit simplement de tourner une clé ou bien d’appuyer sur un bouton, en fonction des modèles, pour qu’il s’étende ou s’enroule autour de son axe
  • sécurisé, il fait partie des quatre dispositifs de sécurité normalisés exigés par la loi relative à la sécurité des piscines et il répond à la norme NF P 90 308
  • couverture opaque esthétique, son tablier peut être composé de lames creuses ou pleines, dont le choix de couleurs permet de personnaliser sa couverture de piscine qui fait de lui un véritable élément de décoration extérieure,
  • pratique, il peut être mobile et laisser l’accès à l’ensemble du bassin, de même qu’il peut être contenu dans un coffre ou mieux encore, un banc sur lequel on pourra s’asseoir au bord de la piscine ; il existe aussi des modèles de couvertures qui sont immergés, et donc invisibles depuis l’extérieur
  • économique, il est muni, pour certains modèles, d’un module solaire qui permet d’économiser de l’énergie

Pourquoi une bâche d’hivernage piscine ne vaut pas un volet roulant ?

Au fil des différentes manipulations, il faut toujours veiller à ce que la bâche soit bien enroulée, mais aussi déroulée impeccablement. De plus, il faut faire très attention à ce que chacune de ses attaches soit bien fixée, pour s’assurer qu’elle ne laisse aucune partie de la piscine accessible aux jeunes enfants. Pour tout cela, il est aussi nécessaire de la manipuler à la main, pour la placer comme pour la retirer. Il vaut donc souvent mieux être deux, chacun la tenant d’un côté de la piscine, au moment de la placer ou de l’enlever.

La couverture de piscine, elle, est résolument plus solide. De plus, elle ne risque jamais de laisser une partie de l’eau à l’air libre, du fait qu’elle suit les parois, de bout en bout du bassin, de manière à le recouvrir entièrement. Qu’elle soit hors-sol ou immergée, la couverture de piscine est donc bien plus fiable, en plus d’être plus robuste qu’une bâche. Ensuite, comme on l’a vu, elle est plus esthétique et bien plus pratique à utiliser, dans le cadre de ses manipulations quotidiennes : automatique, elle n’a pas besoin d’être déroulée à la main.

Dernières actualités

  • 7 façons d’illuminer son espace piscine
    La piscine occupe souvent à elle seule une partie importante de l’environnement extérieur des maisons. C’est la raison pour laquelle on doit faire preuve d’imagination et de savoir-faire pour réussir à créer, dans cet espace réduit, une sensation d’harmonie visuelle. Alors, entre les végétaux et les objets de décoration, la coloration éventuelle des murs ...
  • Comment arborer son coin piscine ?
    La piscine occupe souvent à elle seule une partie importante de l’environnement extérieur des maisons. C’est la raison pour laquelle on doit faire preuve d’imagination et de savoir-faire pour réussir à créer, dans cet espace réduit, une sensation d’harmonie visuelle. Alors, entre les végétaux et les objets de décoration, la coloration éventuelle des murs ...
  • couverture de piscine hors-solComment entretenir sa couverture de piscine ?
    La piscine occupe souvent à elle seule une partie importante de l’environnement extérieur des maisons. C’est la raison pour laquelle on doit faire preuve d’imagination et de savoir-faire pour réussir à créer, dans cet espace réduit, une sensation d’harmonie visuelle. Alors, entre les végétaux et les objets de décoration, la coloration éventuelle des murs ...
  • Décorer sa piscine pour un événement
    La piscine occupe souvent à elle seule une partie importante de l’environnement extérieur des maisons. C’est la raison pour laquelle on doit faire preuve d’imagination et de savoir-faire pour réussir à créer, dans cet espace réduit, une sensation d’harmonie visuelle. Alors, entre les végétaux et les objets de décoration, la coloration éventuelle des murs ...
  • Maytronics Cover Immergée Aquatic Cover 600Volet roulant piscine : comment choisir la couleur et la finition des lames ?
    La piscine occupe souvent à elle seule une partie importante de l’environnement extérieur des maisons. C’est la raison pour laquelle on doit faire preuve d’imagination et de savoir-faire pour réussir à créer, dans cet espace réduit, une sensation d’harmonie visuelle. Alors, entre les végétaux et les objets de décoration, la coloration éventuelle des murs ...